Centaurée

Lorsque le patron Centaurée de Deer&Doe est sorti, je n’étais que moyennement convaincue. Je trouvais la construction en étoile du corsage intéressante mais j’avais peur de l’effet « ballon » de la jupe froncée. Puis j’y ai réfléchi et j’ai vu son potentiel comme robe pour cet été (oui parce que cet été c’est non-robe parce que j’allaite et un été sans robe, c’est tout nul).

Je me suis dis que j’allais transformer les bretelles avec des clips d’allaitement, sauf que je n’ai pas trouvé ces fameux clips en mercerie. Mais j’ai trouvé des agrafes à maillot de bain.

Ca dénature un peu le modèle initial mais cette robe est hyper-portable pour moi. J’ai déjà quelques idées pour m’en faire d’autres l’été prochain (et je n’allaiterai plus l’été prochain !)

centaurée 1

centaurée 2

Coupon de tissu Toto, 12€ les 3 mètres. Biais, zip invisible, agrafes à maillot de bain achetés  chez Arrow Workshop à Toulouse.

Gros plan sur le corsage :

centaurée 3

Je suis très satisfaite du seyant du modèle qui englobe bien la poitrine, le décolleté est très joli mais absolument pas indécent : j’adore ! Pour avoir de belles finitions et parce que mon tissu était transparent, j’ai choisi de doubler entièrement le corsage. Celui-ci est rallongé de 2 cm et la jupe est rallongée aussi. (mais je ne sais pas de combien exactement car je voulais faire une robe longue au départ mais ça ne m’allait pas du tout donc j’ai recoupé).

Petit point TWP (The wearability project ou je couds des vêtements dont ma garde-robe a besoin et pas uniquement des coups de coeur) :

Dressing : 3/5 ça reste une robe d’été et spécifique allaitement en plus

Confort : 4/5

Coût : 4/5

J’espère que ça vous a plu !

Publicités